Votre résumé d’actualités croisières – Édition du 16 mai 2021

Le PDG de NCL menace de quitter la Floride

Son PDG, Frank Del Rio, a menacé de quitter la Floride puisque la compagnie de croisière ne pouvait être en activité avec ces navires de la Floride dès que possible.

« En fin de compte, les navires de croisières ont des moteurs, des hélices et des gouvernails, et Dieu nous en préserve que nous ne pouvons pas opérer dans l’État de Floride pour une raison quelconque, alors il y a d’autres États à partir desquels nous opérons. Et nous pouvons opérer depuis les Caraïbes avec des navires qui, autrement, seraient allés en Floride. »

Tout ceci fait suite au projet de loi récemment adopté par la Floride, qui interdit aux entreprises de l’État de demander à quiconque de fournir une preuve de vaccination. Pour NCL ceci pose problème, car dans l’avenir, il sera exigé que tous les passagers et les membres d’équipages soient vaccinés.

AmaWaterways offre des croisières aux professionnels de la santé de première ligne

C’est à l’occasion de la semaine nationale des infirmières que la compagnie de croisière fluviale AmaWaterways a annoncé 30 dates de croisières en Europe d’octobre à décembre 2021 pour permettre aux héros médicaux de première ligne éligible, de bénéficier d’une croisière fluviale gratuite avec un invité payant dans la même cabine. L’offre gratuite est réouverte pour une durée limitée à ceux qui n’ont eu l’occasion de s’inscrire l’année dernière.

« Nos héros médicaux de première ligne ont travaillé sans relâche au cours de la dernière année pour assurer la sécurité de nos communautés et ils méritent tant de reconnaissance pour leur dévouement sans faille », a déclaré Kristin Karst, vice-présidente exécutive et cofondatrice d’AmaWaterways.

Naviguant avec une moyenne de 150 passagers par voyage, les voyageurs partiront à l’aventure sur les voies navigables avec des escales au centre de villes emblématiques, de villages historiques et de régions viticoles le long du Rhin, du Main, de la Moselle et du Danube.

Norwegian Prima – The Haven Sundeck – Crédit : NCL

Norwegian Cruise Line annonce son prochain navire

Prévu pour faire ces débuts à l’été 2022, ce premier de six nouveaux navires de NCL a été officiellement nommé : Prima

Ce navire comportera trois piscines à débordement, ainsi que deux ponts de verre et une promenade extérieure redessinée appelée Ocean Boulevard. Côté restauration, une variété de saveurs internationales seront offertes, de la cuisine de rue espagnole aux plats latins, italiens et indiens.

Premier membre de sa classe, il sera plus petit que les navires plus récents de NCL, avec 142 500 tonnes brutes et un peu plus de 3 200 passagers à bord. Il partira de divers ports pour naviguer dans les Caraïbes, dans le nord de l’Europe et aux Bermudes pour sa première année de service avant de s’installer à Port Canaveral par la suite.

Les masques ne seront pas requis lors d’une journée parfaite à CocoCay

Royal Caribbean a annoncé que les masques ne seraient pas nécessaires pendant l’arrêt de deux jours sur son île privée Perfect Day à CocoCay durant la croisière de sept nuits à bord de l’Adventure of the Seas en mer au départ de Nassau cet été.

D’ailleurs, tous les membres d’équipage et les passagers de plus de 18 ans seront entièrement vaccinés lors de ces croisières. Pour les enfants, un test PCR négatif doit vérifier qu’ils peuvent naviguer.

Le premier départ est prévu le 12 juin. En plus de l’arrêt de deux jours à CocoCay, le navire fera également escale sur l’île de Grand Bahamas et Cozumel. Les protocoles de santé à terre dans ces destinations sont toujours en cours de définition. Les excursions dans les ports visités ne seront autorisées que si elles sont réservées via la compagnie de croisière. Comme pour les visites à CocoCay, cette précaution vise à créer une « bulle » protectrice et à minimiser le risque d’infection à bord.

Espoir et suspense pour la saison des croisières en Alaska

Le Sénat américain a adopté un projet de loi qui pourrait sauver une partie de la saison 2021 des croisières en Alaska et servir de bouée de sauvetage pour de nombreuses petites entreprises touristiques confrontées à une deuxième année consécutive sans visiteurs croisières.

Dans les faits. l’Alaska Tourism Recovery Act renoncerait temporairement au Passenger Services Vessel Act (PVSA), une loi américaine vieille de 135 ans qui oblige les navires battant pavillon étranger à faire une escale au Canada lorsqu’ils voyagent entre deux ports américains. Les croisières de plus de 100 passagers étant interdite au Canada jusqu’en février 2022 en raison de problèmes de COVID, ils craignent qu’une deuxième saison ne soit perdue.

“Nous sommes enfin à un endroit où il y a une lueur d’espoir”, a déclaré Murkowski à d’autres sénateurs après l’adoption du projet de loi.

Même si le projet de loi devient loi et que les autres obstacles sont surmontés, les compagnies de croisière devront se démener pour sauver une partie de la saison de l’Alaska. Ils estiment 60 à 90 jours pour préparer un navire à repartir, ce qui signifie fin juillet ou début août comme date de départ la plus rapprochée possible. La saison des croisières en Alaska s’étend généralement de mai à fin septembre.

De nouveaux ajustements du CDC indiquent que les croisiéristes vaccinés peuvent manger à l’extérieur sans masque

Plusieurs ajustements du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a été apporté cette semaine. En premier lieu, celui que les passagers entièrement vaccinés peuvent maintenant profiter d’un repas ou de certaines boissons à l’extérieur sans porter de masque, sauf dans des environnements bondés.

Cependant, les passagers non vaccinés devront toujours porter leurs masques, y compris allongés sur des chaises longues espacées de 6 pieds ainsi que pour manger et boire pendant les repas en plein air.

“Éliminer les options de restauration et de boissons en libre-service, telles que les buffets en libre-service, les bars à salades et les stations de boissons.”

Autres changements majeurs, les passagers entièrement vaccinés pourront explorer par eux-mêmes les escales bien qu’ils disent que même ces passagers devraient porter des masques à l’intérieur. Des conseils antérieurs indiquaient qu’ils devraient participer à des visites de groupe organisées pour quitter le navire.

Le CDC laisse donc la responsabilité aux compagnies de croisières et aux destinations de savoir si les passagers non vaccinés peuvent débarquer seuls. Ce n’est pas une obligation, mais le CDC conseille aux compagnies de croisière “d’envisager d’interdire l’exploration autoguidée ou indépendante pendant les escales au port par les passagers et les membres d’équipage qui ne sont pas complètement vaccinés”.

Le CDC suggère également que les compagnies de croisière ne devraient offrir des excursions à terre que dans les ports d’escale étrangers répertoriés comme Niveau 1 : COVID-19 dans ses recommandations de voyage par destination.

Disney présente une suite inspirée de Moana dans l’entonnoir

Cette semaine, la société a révélé des informations supplémentaires à propos de son prochain navire, le Disney Wish. Pour la toute première fois, ce navire présentera la Wish Tower Suite — une cabine placée haut au sommet du navire dans l’entonnoir avant. Avec un design élégant inspiré de “Moana”, des vues incomparables sur l’océan et un service haut de gamme, le penthouse de 1966 pieds carrés célébrera l’esprit de la mer.

La pièce de résistance sera une sculpture en porcelaine artisanale qui prend vie lorsque les invités reviennent dans la suite. La statue scintillera dans une multitude de teintes vertes aux doux carillons rappellant la bande originale du film, se révélant le cœur de Te Fiti. L’éclairage spécial et les effets audio finiront par remplir la pièce pour une salutation vraiment magique.

Les clients séjournant dans la suite Wish Tower bénéficieront d’une équipe de conciergerie personnelle, d’une sélection de friandises quotidiennes et d’un ascenseur privé. Il comprendra également un accès VIP au salon du concierge et à la terrasse ensoleillée avec deux bains à remous, une pataugeoire, un bar et le service d’un majordome de la terrasse de la piscine.

Également, l’atrium du Grand Hall sera disponible comme lieu de cérémonie de mariage, avec son magnifique escalier servant de toile de fond pour un mariage ou un renouvellement de vœu à bord. Son voyage inaugural est prévu pour le 9 juin 2022, suivi de croisières de trois à quatre nuits à Nassau et Castaway Cay au départ de Port Canaveral.

Parc Guell Gaudí – Barcelone

Premier signe de préparation des ports espagnols pour des croisières intérieures

Selon les médias espagnols, le tourisme de croisière local pourrait redémarrer en juin ou juillet puisque l’autorité portuaire de Barcelone a prévu une réunion le 17 mai pour bonifier les nouvelles procédures et se préparer à l’arrivée des opérations de croisières desservant initialement uniquement les ports espagnols.

En 2019, la populaire escale de Barcelone a accueilli 3 137 918 croisiéristes, soit une croissance de 3,1 % par rapport à 2018. Parmi ceux-ci, 1 753 222 sont originaires ou ont débarqués dans la ville donc 5,1 % de plus qu’un an plus tôt.

Lancement de la nouvelle marque britannique Ambassador Cruise Line

Un nouvel opérateur basé au Royaume-Uni, Ambassador Cruise Line, annonce son premier navire Ambience — anciennement le Pacific Dawn. Avec 798 cabines, il débutera son service le mois prochain pour offrir des croisières inaugurales le printemps prochain.

Ambassador Cruise Line offrira une expérience de croisière de qualité supérieure, naviguant pour le marché britannique depuis son port d’attache de Londres Tilbury. Il proposera des itinéraires d’exclusion aérienne destinés principalement au marché des plus de 50 ans.

Le premier programme d’une année comprendra 33 traversées visitant 88 ports, comprenant les pays baltes et Saint-Pétersbourg, le Groenland, l’Arctique et l’Islande, tandis que pour les mois d’hiver, une gamme de voyages se rendra aux îles Canaries, Cuba, Caraïbes, Cap-Vert et Scandinavie.

MSC Seaside reprend ses activités en France

A partir du 4 juillet, le MSC Seaside effectuera sa première escale à Marseille et naviguera à 70 % de sa capacité pour respecter la distanciation sociale. Ce sera le deuxième navire MSC Croisières de retour en service cet été après le MSC Grandiosa.

“C’est le navire avec le plus d’espaces extérieurs et cela permettra aux passagers de passer plus de temps à l’air libre. Marseille est essentielle pour nous. Nous avons toutes les autorisations et définissons les protocoles nécessaires.” – Patrick Pourbaix, directeur général pour la France, la Belgique et le Luxembourg, MSC Croisières.

Le MSC Seaside est opérationnel depuis le début du mois de mai, avec des itinéraires hebdomadaires vers la Méditerranée occidentale au départ de Gênes.

“Comme nous avons accueilli quelque 60 000 passagers depuis août 2020, nous sommes en mesure de réagir rapidement. Dans tous les cas, les réservations sont fortes, notamment en ce qui concerne les départs de Marseille.”- Patrick Pourbaix, directeur général pour la France, la Belgique et le Luxembourg, MSC Croisières.

Découvrez aussi

Faire entrer un paquebot dans un étang !

C’est ce que j’ai fait tout l’automne ! Faire entrer un paquebot de projets dans un étang ! Pas évident quand tu es une entrepreneure créative qui adore innover, passionnée par l’industrie des croisières et que ton expertise est là-dedans !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à l'infolettre à chaque semaine

Pour ne rien manquer des nouvelles de l’industrie !

La marque de référence indépendante qui donne une voix aux passagers de croisières !