Faites partie d'une communauté passionnée !
Chaque semaine via mon infolettre, je vous parle d'actualités, des compagnies de croisières, des destinations avec des infos exclusives et bien plus !

Votre résumé d’actualités croisières – Édition 28 juin 2021

Ce week-end, le Celebrity Edge a été la première croisière à partir des États-Unis depuis 15 mois

Une gracieuseté : Celebrity Cruises

Avec 1195 passagers, dont 98%, qui sont entièrement vaccinés, le fameux Celebrity Edge entre dans l’histoire en reprenant le large du Port Everglades à Fort Lauderdale. En fait, c’est seulement 2 adultes et 24 enfants à bord du navire qui seront sans la protection d’un vaccin. Soulignons que l’ensemble des membres de l’équipage a été vacciné complètement, selon Celebrity Cruises.

Aujourd’hui, marque la renaissance de notre entreprise et de notre industrie, alors que notre magnifique Celebrity Edge met les voiles sur une nouvelle expérience de luxe qui nourrira – une fois de plus – l’amour des voyageurs », a tweeté Lisa Lutoff-Perlo, PDG de Celebrity Cruises.

Le Celebrity Edge n’a reçu l’approbation du Centers for Disease Control and Prevention pour naviguer qu’en fin mai, ce qui explique en partie qu’il a pris le large présentement avec moins de 40 % de sa capacité, en plus d’assurer une distanciation sociale, la sécurité et les communications entre les membres d’équipages et en raison de la courte fenêtre de réservation pour ces départs hâtifs. Le navire fera escale à Costa Maya et à Cozumel au Mexique et à Nassau aux Bahamas avant de retourner à Port Everglades, le 3 juillet prochain.

Le Freedom of the Seas revient d’une croisière d’essai

Le navire de Royal Caribbean est revenu de son premier voyage d’essai la semaine dernière et il semblerait que les premiers rapports soient bons. Maintenant, c’est au tour du Disney Dream de partir de Port Canaveral le 29 juin, suivi du MSC Meraviglia le 17 juillet, puis de l’Allure of the Seas le 27 juillet. À suivre… 

Cas positif identifiés sur Adventure of the Seas

Royal Caribbean a rapporté que deux invités du deuxième voyage de l’Adventure of the Seas au départ de Nassau ont été testés positifs pour la COVID-19. Il s’agit de deux passagers âgés de moins de 16 ans et non vaccinés. C’est lors de tests de routines requis avant de rentrer chez eux qu’ils ont appris la nouvelle. Les contacts étroits et ceux de leur groupe de voyage ont tous été testés négatifs.

Dans un communiqué, Royal a déclaré que « les invités et leur groupe de voyage ont débarqué aujourd’hui à Freeport, aux Bahamas et sont sur le chemin du retour en Floride ».

Un nouveau projet de loi permettrait aux navires de croisières américains de contourner définitivement le Canada

Le sénateur américain, Mike Lee de l’Utah, a exposé un projet de loi qui abrogerait définitivement la Loi sur les services de navires à passagers et par le fait même mettrait fin à l’exigence d’escale obligatoire au Canada. Ce qui veut dire que les navires pourraient faire des aller-retour depuis Seattle sans avoir à satisfaire aux exigences d’un port étranger tels que Victoria ou Vancouver. 

Depuis que le Canada a opté pour une stratégie prudente en matière de croisières au début de la pandémie de COVID-19, ceci pourrait avoir un impact très négatif à plus long terme sur les ports de croisières canadiens. L’industrie des croisières représente une valeur estimée à 4,2 milliards de dollars par année pour le Canada. 

MSC Croisières a annoncé le nom d’un autre navire de la classe Seaside EVO.

C’est à l’occasion d’une cérémonie de remise des pièces au chantier naval Fincantieri que la compagnie de croisière a dévoilé le nom de son prochain navire, le MSC Seascape. La classe Seaside EVO est une évolution de la classe Seaside, qui comprend les MSC Seaside et Seaview.  Le MSC Seascape pourra accueillir 5 877 passagers et devrait faire ses débuts en novembre 2022.

Crédit photo : Une gracieuseté Ivan Sarfatti

Les réservations de Carnaval ont augmenté de 45%

Pour son deuxième trimestre, une augmentation de 45 % des réservations par rapport aux trois premiers mois de son exercice a été observé.  D’ailleurs, les réservations pour l’année prochaine sont en avance par rapport à l’année 2019 et indiquent une grande solidité en plus 9,3 milliards de dollars de liquidités et d’investissements à court terme. Ainsi, Carnival pense avoir les moyens de survivre à la plus grande crise de son histoire.

« La voie et la tendance sont claires, il y a une demande refoulée » a déclaré son PDG Arnold Donald ,

Carnival Corporation a perdu un total de plus de 14 milliards de dollars depuis le début de la pandémie mondiale et a toujours neuf de ses marques qui sont immobilisées.

Découvrez aussi

Faire entrer un paquebot dans un étang !

C’est ce que j’ai fait tout l’automne ! Faire entrer un paquebot de projets dans un étang ! Pas évident quand tu es une entrepreneure créative qui adore innover, passionnée par l’industrie des croisières et que ton expertise est là-dedans !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à l'infolettre à chaque semaine

Pour ne rien manquer des nouvelles de l’industrie !

La marque de référence indépendante qui donne une voix aux passagers de croisières !