La vie d’une shorex, c’est quoi ?

Excursion sur un glacier
En excursion sur un glacier ©Francine Caron

« Shorex », un mot qui se trouve plus facilement sur Google que dans votre Petit Robert. Ce terme vient de deux mots anglophones : « shore » et « excursions ». Bref, il est le nom donné aux employés du comptoir de vente des excursions sur un navire de croisières. Comment puis-je en témoigner ? Tout simplement parce que j’ai occupé cet emploi sur les navires. D’ailleurs, cet emploi que j’ai occupé l’espace de 2 contrats de plus ou moins 6 mois, aura été l’un des plus enrichissants dans mon parcours touristique. Il me permettait de participer régulièrement aux excursions vendues par le navire en compagnie des passagers. Le plus beau dans tout ça, c’est qu’il me traçait la voie vers des expériences que je n’aurais jamais pu me permettre financièrement.

Des moments forts…

Les premières semaines de mon tout premier contrat en tant que « shorex » se déroulaient dans l’archipel des îles d’Hawaii. Connue pour ses paysages luxuriants dignes des films hollywoodiens, cette « île jardin » mérite qu’on l’admire du haut des airs, à bord d’un hélicoptère. C’est ce que j’ai vécu ! Après le passage obligé sur le pèse-personne afin que le pilote puisse balancer le poids de l’appareil, mes 15 livres en moins de l’époque m’ont fait gagner le siège avant, à côté du pilote. Quitter le sol à la verticale est une aventure en soi, alors vous vous imaginez bien que survoler la côte Na Pali et le canyon Waimea, c’est pratiquement le Nirvana. À travers mon casque d’écoute, les explications du pilote ont laissé place au silence dans mes oreilles. À son tour, le silence s’est évanoui sous les premières notes de ukulele du medley Over the rainbow & What a wonderful World, version de Israel Kamakawiwo’ole. C’est là que j’ai craqué doucement derrière mes verres fumés. À cet instant précis, j’endossais totalement ma décision d’avoir laissé tomber mon fonds de pension. J’étais exactement là où je voulais être dans ma vie. Moi qui avais quitté mon « 9 à 5 » quelques semaines plus tôt dans le but de faire de ma vie le plus beau voyage, j’étais amplement exaucée.

Ile de Kauai -Côte Na Poli- Hawaii
Ile de Kauai – Côte Na Poli – Hawaii ©Francine Caron

Des moments forts, il y en a eu bien d’autres : la randonnée sur les glaciers en Alaska, la plongée en apnée à Raiatea, la balade en jeep à Moorea, la traversée de l’île du sud de la Nouvelle-Zélande, la rencontre des kangourous en Australie, la randonnée au sommet du Vésuve, le soleil de minuit au cercle arctique et la navigation à travers les icebergs en Antarctique pour ne nommer que ceux-là.

Une journée de travail type

Pour chacune des escales, bien que l’ensemble de personnel des excursions contribue au bon déroulement des opérations, un membre de l’équipe se voit assigner des tâches supplémentaires, c’est ce qu’on appelle son « dutyday ». En quelques mots, il doit s’assurer de diriger les clients aux bons autocars, travailler de pair avec les fournisseurs locaux, faire le décompte des billets en fin de journée, aviser l’équipage de la passerelle dès que tous les groupes sont de retour des excursions, rédiger un rapport, aviser la clinique médicale de la nature des incidents survenus lors des excursions le cas échéant, etc. Le travail de shorex ne se limite pas qu’à des tâches à l’extérieur du navire lors des escales. Il y a aussi beaucoup à faire à bord. En fait, à l’intérieur du navire, du temps est consacré à un certain travail de bureau, l’apprentissage du contenu des excursions et les modalités, etc. L’une de mes tâches connexes aura été aussi de faire des présentations au théâtre devant quelque 500 personnes pour expliquer les points d’intérêt à ne pas manquer lors des escales.

Excursion en hydravion
Excursion en hydravion ©Francine Caron

Raconter et conseiller pour mieux « vendre »

Comme j’ai plutôt l’ADN d’une raconteuse que d’une conseillère, j’avais tendance à raconter les activités que j’avais vécues et adorées. Sans trop le savoir, j’étais en train d’appliquer le cours 101 de la vente : scintillement dans les yeux et sourire dans la voix. À titre d’exemple, après avoir participé à l’excursion en hydravion à Taku Lodge à Juneau (Alaska), j’en parlais avec tellement de passion, d’aisance et de confiance que j’épuisais l’inventaire des sièges en un rien de temps.

Contrairement à certains collègues qui répétaient paresseusement « it’s a beautiful tour, it’s a very beautiful tour », je tentais de savoir ce que le client recherchait comme expérience. Savoir écouter pour mieux conseiller, ça aussi ça vaut son pesant d’or. Un bon shorex ne perd jamais de vue que le client posera les pieds dans les ports une seule fois. Il faut donc s’assurer d’outiller ce passager le plus possible afin que sa journée rejoigne ses attentes et se déroule sans anicroche.

En conclusion, je m’amuse à répéter cette expression anglaise qui dit que « Devil is in the details » (le diable est dans les détails). Échapper un tout petit détail peut engendrer des conséquences format géant pour les passagers et pour le navire de croisières. Moi, je préférais prendre plus de temps pour bien informer, plutôt que de perdre du temps à gérer des insatisfactions. Chacun sa stratégie !

Découvrez aussi

pont_croisiere

Comment savoir où sont les navires de croisières ?

Pendant que toute l’industrie touristique retient son souffle pour passer à travers cette pandémie mondiale et que nous voyons des aéroports vides dans le monde entier, côté croisières, les activités redémarrent très lentement et surement. Mais, je me suis posé cette question : Mais où sont tous les navires de croisières qui ne naviguent pas ?

La Martinique authentique

Direction : La Martinique authentique avec Muriel Wiltord

Partez à la découverte de la Martinique en mode virtuel dans le cadre de la série En attendant le navire et de l’édition 2020 du Festival gastronomique La Martinique Gourmande. Rencontrez l’authentique et la très respectée Muriel Wiltord, directrice Amériques du Comité Martiniquais du Tourisme qui, a été nommée Chevalier dans l’Ordre de la de la Légion d’Honneur !

La Martinique gourmande

Invitation pour La Martinique Gourmande

La 13ème édition du festival de gastronomie Martinique Gourmande qui, chaque année, ensoleille le cœur et les assiettes des Québécois ! Lancé

2 réponses

  1. Je viens de lire, non dévorer, ton article ma chère Francine. À travers la lecture, on ressent ta passion et on a juste le goût de partir en voyage avec toi. Pour avoir fait quelques croisieres (12), des personnes comme toi sont rassurantes et inspirants pour les passagers.

  2. ca donne le gout de partir en croisiere.Tu décris tellement bien les endroits.
    Malheureusement, la covid nous restreint dans les voyage.
    La croisière sur la Méditerranée prévue pour octobre a été annulée.On se reprendra plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à l'infolettre

Le meilleur de notre contenu écrit et et vidéo, nos promotions, nos événements & ateliers.

La marque de référence indépendante qui donne une voix aux passagers de croisières !