Magasiner – Style Barcelone

Aujourd’hui, découvrons ensemble la ville de Barcelone. Plusieurs, dès leur arrivée dans cette grandiose ville, se dirigent vers la Sagrada Familia, le parc Güell de Gaudi ou encore les autres attractions touristiques bien connues. Moi, j’aimerais vous proposer une journée un peu à l’abri des foules, un parcours relaxe et savoureux dans la capitale de la région catalane, à la fois historique et branchée. Vous verrez, vous ne serez pas déçu !

Il faut savoir que la région de la Catalogne en Espagne, mieux connue pour ses stations balnéaires, possède aussi une longue et riche histoire avec l’art, l’architecture et la créativité. Au fil des siècles, les chapelles et les cathédrales catalanes avaient presque toujours un élément architectural innovateur. Leurs intérieurs n’avaient pas été laissés pour compte puisque les artistes-peintres ou sculpteurs y avaient créé des œuvres à vous couper le souffle. D’ailleurs, pour les amateurs d’histoire de l’art et de l’architecture, le musée national d’art de Catalogne, situé tout près de la Place d’Espagne à Barcelone, est un des plus beaux musées que j’ai eu la chance de visiter. On y a reconstruit, pierre par pierre, certaines chapelles de la région autrement vouées à l’abandon. Il n’est donc pas étonnant que la région abrite des centaines d’artistes, créateurs de mode et de design. On connaît déjà Salvador Dali, Joan Miró et Antoni Gaudí, tous Catalans.

À partir du terminal de croisière, je suggère de prendre la navette ou même un taxi, pour vous rendre à l’entrée de La Rambla. Si vous vous sentez courageux, il faut près de 50 minutes pour s’y rendre à pied ; n’oubliez surtout pas d’apporter une bouteille d’eau et un chapeau, car l’ombre se fait rare sur le chemin et la chaleur est parfois incommodante.

Une fois rendu, cheminez sur la Rambla quelques minutes, vous apercevrez éventuellement sur votre gauche le Marché La Boqueria, Saint-Joseph. Si la foule n’est pas encore arrivée, je me promène parfois dans ses allées bordées de tables remplies d’herbes, d’épices, de fruits et de légumes pour en humer les doux parfums. Ou encore pour y admirer les comptoirs de jambons traditionnels espagnols: Bellota, Ibérico, Serrano. Vous y trouverez aussi des petits kiosques qui offrent une variété de jus de fruits frais pressés. Avec son climat chaud et ensoleillé, vous verrez que les fruits sont goûteux et savoureux en Espagne et c’est une bonne dose de vitamines pour continuer la journée! Du marché, je retourne vers La Rambla et je traverse de l’autre côté pour me diriger vers le quartier gothique. Les multiples places publiques sont très jolies et idéales pour y savourer le petit café du matin en observant la vie locale, croyant pour un instant qu’on en fait aussi partie.

Pour ceux qui ont lu le roman « La Cathédrale de la mer » écrit par Ildefonso Falcones, la basilique Santa Maria del Mar ne se trouve pas bien loin, dans le quartier de la Ribera. De style gothique catalan, elle est très jolie et vaut le détour, mais peu s’y rendent malheureusement. D’ailleurs, dans ce même quartier, vous trouverez un musée complet dédié aux premières œuvres de Picasso, où l’on peut sentir sa relation avec la ville. Ayant vécu à Barcelone, sa toute première exposition fut présentée au cabaret Els Quatre Gats, qui existe toujours d’ailleurs. Si ça vous intéresse, notez que le cabaret se trouve dans un petit labyrinthe de rues piétonnes où l’on peut trouver des petites merveilles. Plusieurs petites boutiques, parfois pas beaucoup plus grandes que votre cabine sur le navire, vendent des vêtements créés par des designers locaux, souvent confectionnés à même le magasin. La confection est bonne, les gens d’ici sont fiers et offrent de la qualité. C’est un paradis pour habiller votre conjoint(e) et vous dénicher le parfait petit kit très coloré pour les soirées en mer ou les chaudes soirées d’été entre amis. En passant, des marques connues mondialement sont issues de cette ville, par exemple : Desigual et Custo.

Après quelques heures de magasinage dans les rues du Quartier Gothique, vous aurez fort probablement un petit creux… c’est donc l’heure de se diriger vers la Place de la Catalogne, tout au bout de La Rambla. Cette place est souvent nommée le cœur de Barcelone ! C’est un point de rencontre important bordé de restaurants et de bars de toute sorte. Traversez le parc, admirez ses fontaines, l’architecture environnante, le grand magasin à rayons espagnol « El Corte Inglès » et continuez votre chemin quelques minutes sur le Passeig de Gràcia, pour vous rendre au « El Nacional », un bâtiment construit en 1889, qui était à l’origine un café-théâtre. C’est en 2014 qu’il devient un complexe gastronomique unique avec ses quatre petits bars et quatre restaurants, qui offrent tous des spécialités de la péninsule ibérique. Une fois à l’intérieur, vous serez charmé pas la beauté simple des lieux. Pourquoi ne pas vous désaltérer avec un Tinto de Verano ou une sangria avant de déguster un gaspacho rafraichissant et quelques tapas délicieux !

Si après votre pause repas, le cœur vous dit de marcher de nouveau : le Passeig de Gràcia est une avenue reliant la place de Catalogne au quartier de Gràcia. C’est l’une des plus grandes artères de la ville moderne et l’avenue est un bel exemple du modernisme catalan. Soyez attentif puisque quelques projets d’architecture créés par Gaudi figurent au nombre des édifices qui bordent l’avenue.

L’Espagne est aussi reconnue pour ses chaussures de qualité et Barcelone ne fait pas exception à cette tradition en offrant des styles pour tous, de la plus conventionnelle jusqu’à celle qui plaira aux plus aventureux. Aussi sur le Passeig de Gracià, la marque Barcelona Collective se distingue par une esthétique bien propre à la ville puisqu’on on y crée des chaussures en tissus de toute sorte, pour la femme « On -The-Go ».

Voilà ce qui devrait vous faire une belle journée relaxante dans cette ville que j’aime tant. Si vous faites tout à pied, vous aurez atteint vos dix mille pas quotidiens, tout en profitant de quelques arrêts pour les rafraîchissements. Vous n’aurez donc pas l’impression d’avoir fait de l’exercice et vous pourrez laisser tomber le gym pour cette journée !

Bonnes découvertes !

©Pixabay

Découvrez aussi

navire_croisiere

Le CDC lève son ordonnance de non-navigation et dévoile le nouveau protocole sous conditions

Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis n’a pas prolongé l’ordonnance d’interdiction des croisières, le fameux « No Sail Order », en vigueur jusqu’au 31 octobre aux États-Unis. En fait, il a plutôt présenté une ordonnance qui permettra une reprise graduelle des croisières, mais sous plusieurs conditions sanitaires et de nombreuses exigences très strictes dans les eaux américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à l'infolettre

Le meilleur de notre contenu écrit et et vidéo, nos promotions, nos événements & ateliers.

La marque de référence indépendante qui donne une voix aux passagers de croisières !